Comment fonctionne l’assurance auto lors de l’achat/vente d’une voiture d’occasion ?

achat voiture

Publié le : 03 décembre 20204 mins de lecture

La question de l’assurance auto occasion se pose d’autant plus en France que ce marché y est très prolifique. L’achat de voiture d’occasion permet de faire des économies considérables et d’avoir un véhicule tout aussi fonctionnel.

Si les dernières lois concernant la régulation des émissions de gaz à effet de serre risquent de porter atteinte au commerce des plus vieux modèles, l’occasion à tout de de même de beaux jours devant elle.

D’autant qu’en matière de voiture, l’occasion n’est pas un marché autonome : il stimule et entretient le neuf en offrant aux acquéreurs une perspective de revente sur un bien onéreux.

De plus, comme on le verra, l’assurance auto occasion est bien souvent plus intéressante que l’assurance du neuf, ce qui se rajoute aux économies qu’on peut attendre en achetant un véhicule de seconde main.

Après avoir lu cet article, il ne vous restera plus qu’à trouver la bonne assurance auto pour rouler en toute sécurité.

Assurance auto occasion : quelles sont les étapes ?

On s’en doute, avant de faire l’achat d’une voiture d’occasion, il faut de prime abord la choisir. Pour ce faire, il faut garder en tête que le prix de votre assurance auto occasion sera largement influencé par le modèle que vous choisirez.

Une voiture ayant très peu roulé, gros cylindre et toute option vous coûtera forcément plus cher, même d’occasion, qu’un vieux véhicule ayant roulé 300 000 kilomètres et avec peu de puissance.

En savoir plus

Une fois votre dévolu jeté, votre budget vérifié, et votre transaction décidé, il est alors de temps de mettre votre assurance auto au parfum. Pour pouvoir rouler dès le premier jour, il ne peut y avoir aucun délai – raison pour laquelle il vaut mieux vous y prendre assez tôt.

Une fois votre décision de contracter une nouvelle assurance auto occasion annoncée à votre assureur, celui-ci exigera deux documents dans les plus brefs délais :

  • Une photocopie de la carte grise du propriétaire précédent
  • Une photocopie du certificat de vente.

Après la vente de la voiture d’occasion, vous aurez un mois pour mettre l’immatriculation à votre nom auprès de la préfecture.

En attendant, vous aurez tout de même le droit de rouler avec la carte grise de l’ancien propriétaire, et vous serez tout de même assuré.

À lire en complément : 4 choses à savoir sur l'expertise automobile

Nos conseils en cas d’achat d’un véhicule d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion peut constituer une bonne opportunité pour revoir votre contrat d’assurance auto occasion, ou même pour en changer. Comme on l’a dit plus haut, il se peut que votre nouveau véhicule vous coûte moins cher à garantir.

De plus, si vous optez pour une voiture relativement ancienne, il est fort probable qu’une assurance tous risques soit superflue, et que vous puissiez vous contenter d’une assurance tous risques – ou assurance au tiers.

Pour ceux qui ne sont pas encore prêts de changer de véhicule, le réparer avec des pièces d’occasion est toujours possible. Un bon moyen d’économiser de l’argent tout en rendant service à la planète. Cette très belle infographie (qu’on peut trouver ici) vous éclairera sur la question.

Enfin, il faut savoir que si vous vous procurez votre nouveau véhicule auprès d’un professionnel, il bénéficiera d’une garantie minimale, que vous pourrez augmenter à loisir en souscrivant à une extension de garantie.

Ce qui ne vous dispense en aucun cas, bien sûr, de prévenir votre assurance auto occasion.

À découvrir également : Comment trouver une casse automobile près de chez moi ?

Plan du site