Découvrez les meilleurs produits d’investissement dans le cadre de l’assurance vie

Investissement dans le cadre de l'assurance vie

Publié le : 28 février 20206 mins de lecture

Vous souhaitez faire fructifier votre argent ? Il existe actuellement plusieurs solutions plus ou moins sécurisées qui vous permettront de vous constituer un patrimoine. L’assurance vie est l’un des placements financiers les plus plébiscités. Quels sont les meilleurs produits ?

Assurance vie : c’est quoi au juste ?

Il s’agit d’un produit d’épargne dont l’objectif est de mettre de côté une somme d’argent auprès d’un organisme financier dans le but de le transmettre à une ou plusieurs personnes au moment où un évènement survient, tel que le décès du souscripteur. Ce dernier doit être une personne physique. Et il est le seul apte à designer les bénéficiaires.

L’avantage de ce type de placement, c’est que l’argent produit des intérêts, en prenant pour base le montant du capital. A la fin du contrat, si le souscripteur est en vie, les fonds lui reviennent de droit. Donc, il peut récupérer la totalité de ses investissements. Ce contrat permet donc de préparer sa retraite et de se constituer un capital à termes pour financer ses projets. Mais en cas de décès, le capital et les intérêts seront remis aux bénéficiaires.

On distingue deux formes d’assurance vie. Les fonds en euros sont moins risqués. Le capital est garantis mais les intérêts sont faibles et sont versés à chaque 31 Décembre N. Par contre, les unités de compte ou UC n’offrent aucune garantie sur le capital. Néanmoins, le taux de rendement est très intéressant. Le choix peut se porter sur des actions, des obligations, des immobiliers, etc. Le plus grand inconvénient est qu’il est possible d’avoir un rendement négatif. Le nouveau produit hedios par exemple est un UC.

Comment fonctionne une assurance vie ?

Pour souscrire une assurance, vous devez à priori prendre en compte vos besoins. Même s’il n’y pas de durée légale, il est conseillé de fixer une date butoir, qui sera prolongée par tacite reconduction. Au moment de la signature du contrat, vous fixez avec l’établissement les modalités de versement. Généralement, un versement initial est indispensable. Le paiement peut se faire par chèque, prélèvement automatique ou virement. Ensuite, vous êtes libre de verser de l’argent sur votre compte à tout moment. Par contre, si vous optez pour un versement programmé, vous devez déterminer en avance le montant et la fréquence (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle). Néanmoins, vous pouvez modifier ces clauses au gré de vos envies.

On tient à signaler qu’il existe plusieurs frais qui seront prélevés sur votre compte. Et le taux peut varier d’une compagnie d’assurance à l’autre et selon les contrats. Tout d’abord, il y a les frais d’entrée et les frais de versement dont le montant peut aller jusqu’à 5%. Ensuite, comptez les frais de gestion qui sont calculés directement sur le montant total de l’épargne. Le pourcentage prélevé sera différent s’il s’agit d’un fonds euro ou d’une unité de compte. Enfin, pour les transferts d’un fond à un autre, vous devez vous acquitter des frais d’arbitrage.

Comment retirer de l’argent ou clôturer son contrat ?

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, vous pouvez retirer votre argent sans condition. C’est le cas si vous optez pour un hedios patrimoine. C’est ce qu’on appelle « rachat partiel ». Mais le souscripteur peut également inclure dans son contrat une clause sur les rachats partiels programmés. Mais les règles sont les mêmes qu’avec un rachat partiel classique. Mais la solution la plus avantageuse, en cas de besoin urgent de fonds, est d’opter pour une avance. Pourquoi ? Parce que la somme perçue n’est pas imposable.

Pour clôturer un contrat, il faudrait réaliser au rachat total. Dans ce cas, la compagnie verse le montant total (capital et intérêts) au souscripteur. Attention ! Des pénalités sont appliquées sur certains contrats.

Comment reconnaitre les meilleurs produits ?

Pour trouver les meilleurs produits, quelques critères doivent être pris en compte. Tout d’abord, vérifiez la rémunération annuelle. Le nouveau produit de hedios par exemple vise un taux de 13% par an. Si vous souhaitez accéder aux hedios avis, rendez-vous en ligne et consultez les témoignages des autres clients. Vous aurez ainsi une première opinion sur la rentabilité du produit. Puis, renseignez-vous sur le nombre de sorties de remboursement anticipé possible.

La technologie est aussi un critère essentiel. Privilégiez une compagnie proposant des solutions digitales. Avec des outils de gestion en ligne, vous gagnerez du temps ! Par ailleurs, il est plus judicieux de se tourner vers des prestataires qui proposent un large choix d’unités de compte. Ainsi, vous pouvez trouver facilement le contrat le mieux adapté à vos attentes : fonds diversifiés, fonds flexibles, actions, OPCI, SCPI, fonds structurés etc. Demandez également les autres supports alternatifs aux UC. Si vous n’êtes pas un connaisseur dans le domaine, mieux vaut demander l’aide d’un professionnel.

Pour terminer, informez-vous sur les versements minimum et sur les différents frais (cités un peu plus haut). Faites une petite comparaison pour dénicher la meilleure offre.

Plan du site