Le dossier nutrition de Jean Michel Cohen

Le dossier nutrition

Que ce soit à la TV, à la radio, dans un article, tout le monde a déjà entendu parlé de Jean Michel Cohen. Ses conseils sont suivis par des milliers de personnes désireuses de perdre du poids, ses coups de gueule partagés en masse, et, en fin de compte, le personnage médiatique devient peu à peu l’expert en nutrition. Pourtant, cela fait plus de 20 qu’il pratique son activité dans un cabinet privé, et ce, avec succès. 20 ans qu’il aide ses patients à reprendre en main leur alimentation. Son secret ? Une méthode de régime basée, avant tout, sur le bon sens. On vous en dit plus.

Qui est vraiment le docteur Cohen ?

On peut dire sans se tromper que Jean Michel Cohen est un profil multi-cartes. Nutritionniste, expert de l’obésité au départ, il intervient, dès les années 80, en tant que consultant dans des émissions TV avant de devenir lui-même animateur. Il est également l’auteur de plusieurs livres ayant connu un grand succès comme “Savoir maigrir” et “Au bonheur de maigrir”. Enfin, on peut retrouver ses conseils, ses coups de gueule sur de nombreux supports médias comme la radio ou la presse santé. Ce succès lui vient de la méthode qu’il a mise au point tout au long de ces années : le régime Cohen. Un programme alimentaire qui a, pendant longtemps, été à l’encontre des idées reçues sur la perte de poids, avant de s’imposer comme une référence.

Les particularités du régime Cohen

La méthode de régime du docteur Cohen s’articule autour de plusieurs éléments qui n’ont pas tous à voir concrètement avec le régime. Le premier est l’influence psychique et psychologique dans la perte de poids. En suivant un régime sévère, le patient finira, tôt ou tard, par reprendre tous les kilos qu’il a perdu. Apprendre à gérer sa frustration, c’est l’un des objectifs de la méthode Cohen. C’est pour cette raison que le docteur Cohen préconise une alimentation riche et diversifiée, avec le moins de privation possible. Seules les boissons alcoolisées sont proscrites de même que les produits transformés quasi exclusivement composés de sucre. En revanche, les légumes, peu caloriques, sont à consommer à volonté et le nombre de calories par jour dépend du stade de régime choisi (1200, 1400, 1600 ou 1800 kilocalories).

Sa mission ? Vous apprendre à bien manger

Par ce régime minceur plutôt libre, le but avoué du docteur Cohen est d’initier une éducation à la nutrition chez ses patients. En choisissant eux-mêmes leurs produits parmi un large de choix d’aliments, ils sont obligés de connaître leurs caractéristiques nutritionnelles s’ils veulent les intégrer dans un régime. Chacun peu, à peu près, manger ce que bon lui semble tant que son besoin en macronutriments journalier est comblé, de même que son apport calorique. Un programme qui suit simplement le bon sens. Ainsi, plutôt que de suivre bêtement un régime, les patients sont amenés à réfléchir sur leur rapport à la nourriture, à l’image qu’ils ont de leur propre corps. De cette manière, ils deviennent les premiers acteurs de leur perte de poids, ce qui les installe dans une spirale positive qui, à terme, ne peut que favoriser les modifications apportées à leur alimentation.