6 choses à savoir avant d’investir dans l’immobilier

immobilier

Publié le : 08 février 20226 mins de lecture

Pour se constituer un patrimoine ou s’assurer une retraite en toute sérénité, l’investissement immobilier présente de nombreux avantages. Mais avant de vous lancer, il est primordial de connaître certains aspects de ce secteur. Si certaines options sont avantageuses, d’autres se révèlent plus risquées. Découvrez 6 choses à savoir avant d’investir dans l’immobilier afin de réussir votre projet.

1. Il est possible d’investir en ligne

De nos jours, l’investissement immobilier en ligne est tout à fait possible. C’est ce qu’on appelle le crowdfunding immobilier. En quelques clics, vous pouvez investir dans un programme immobilier par le biais d’une plateforme 100 % digitale. L’avantage, c’est que ce type d’investissement est accessible pour les personnes ayant un budget limité. Ce sont des professionnels de l’immobilier qui gèrent votre investissement. De plus, c’est l’assurance d’une rentabilité rapide. En effet, il faut compter environ une année pour commencer à percevoir ses premiers bénéfices.

À lire en complément : Montres de prestiges : comment financer son achat ?

2. L’investissement locatif est le plus courant

Les nombreuses incitatives du gouvernement, telles que la loi Pinel, permettent de réaliser des placements intéressants tout en bénéficiant d’une défiscalisation immobilière. Le dispositif de la loi Pinel, qui concerne les biens neufs à louer, permet d’obtenir des réductions d’impôts. L’objectif est de pallier la forte demande de logements dans les zones tendues. Le dispositif vise les ménages ayant des difficultés d’accès à la propriété, sans pour autant être éligibles aux logements sociaux. Les locataires ne doivent pas dépasser un certain plafond de revenus. Pour une personne seule, celui-ci varie entre 37 508 et 27 515 € en fonction de la zone du logement. Pour les investisseurs, c’est l’opportunité de bénéficier d’une réduction d’impôts comprise entre 12 et 21 % en fonction de la durée de mise en location.

À découvrir également : Difficultés à gérer son budget : comment remédier à cette situation et réaliser des économies ?

3. L’immobilier d’entreprise est un investissement très rentable

Si les particuliers ne recourent pas souvent à l’investissement en immobilier d’entreprise, celui-ci présente de nombreux avantages. Il s’agit principalement de bureaux mais les entrepôts, cabinets médicaux et locaux commerciaux sont également concernés. Tout d’abord, il s’agit d’un investissement relativement sûr. Ce secteur bénéficie de taux de rentabilité allant de 4 à 8 %, ce qui en fait un avantage considérable par rapport à l’immobilier locatif. Par ailleurs, il faut savoir que les baux ont une durée comprise entre 3 et 9 ans, ce qui permet de réduire les frais de gestion. En investissant dans l’immobilier d’entreprise, vous vous assurez une stabilité importante. Le principal risque concerne la vacance des lieux. Les périodes de crise économique, notamment, sont propices aux arrêts d’activité.

4. Recourir à une SCPI est accessible à tous

Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) permettent aux personnes disposant d’un budget limité d’investir dans l’immobilier. Grâce aux fonds récoltés, ces sociétés investissent dans des biens immobiliers et redistribuent les bénéfices à tous les épargnants. Bien sûr, ce type d’investissement comporte des risques. Mais ce risque est divisé entre tous les investisseurs. Ce type d’investissement est idéal pour les personnes qui souhaitent investir à long-terme. Certaines SCPI reversent les dividendes mensuellement et d’autres trimestriellement. Ce dispositif permet de profiter d’une enveloppe fiscale intéressante au bout de quelques années.

5. Suivre son instinct est très important

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier, suivre votre instinct est plus que jamais primordial pour flairer les bonnes affaires ou au contraire, vous éloigner des risques inutiles. Certaines opportunités peuvent se présenter à vous et vous devez les saisir. Mais d’autres comportent des risques et dans ce cas, il est nécessaire de faire confiance à votre ressenti. Si certains investisseurs présentent une grande aversion au risque, d’autres n’hésitent pas à s’engager dans des projets périlleux. Enfin, il ne faut pas accorder sa confiance à n’importe qui. Certains partenaires peuvent être de très bons conseillers lorsque d’autres peuvent mal vous aiguiller dans vos projets.

6. Ne négligez pas l’emplacement de votre bien immobilier

Qu’il s’agisse d’un appartement, d’un local commercial ou d’un entrepôt, l’emplacement est déterminant pour réaliser un investissement sûr. Cela va entre autres déterminer la liquidité de votre bien. En d’autres termes, si vous optez pour le mauvais emplacement, vous pourriez avoir des difficultés pour le revendre lorsque vous désirerez vous en débarrasser. Avant de faire l’acquisition d’un bien, vous devez toujours appréhender le moment où vous le céderez à une tierce personne. Face à des difficultés pour revendre votre bien, vous pourriez vous retrouver dans des situations embarrassantes. De ce fait, ne négligez pas cet aspect et ayez toujours en tête que certains biens comportent des risques.

Plan du site