Vendre en viager : 5 avantages non négligeables pour les personnes âgées

Vendre en viager

Publié le : 16 septembre 20237 mins de lecture

Arrivés à un certain âge, les seniors n’arrivent plus vraiment à profiter de leur patrimoine immobilier. Vieillesse avancée et maladie sont autant de raisons qui les empêchent et font leur limite. Nul besoin d’attendre longtemps pour voyager, faire des achats importants ou bénéficier des meilleurs soins, la question d’argent ne pose plus de problème grâce à la vente en viager. Ce contrat consiste à céder un bien immobilier moyennant l’obtention d’un bouquet et d’une rente. La valeur du premier paiement versé au propriétaire va de 0 % à 50 % du montant total de la maison ou de l’appartement. Le reste est transformé en rente viagère que le senior percevra chaque mois jusqu’à la fin de sa vie. Ne serait-ce que sur ce principe, vendre en viager est une formule intéressante pour céder un bien.

Une source de revenus réguliers

À la fin de la vie professionnelle, les personnes qui ont souscrit une épargne retraite peuvent débloquer les fonds, selon les termes du contrat signé, et utiliser le capital comme bon leur semble. Les plus futés peuvent investir cet argent, mais dans la plupart des cas, les seniors désirent surtout se faire plaisir et s’adonner aux activités qu’ils n’ont pas eues la chance de pratiquer. En effet, une telle somme représente l’occasion de vivre du bon temps. La question sur les revenus se pose alors si le capital est dépensé. Un contrat de rente, accompagnant une vente en viager, comme sur neo-viager.fr, est la solution adéquate pour ne pas avoir de problème de sources d’argent dans le futur. Cette formule de cession assure un flux de trésorerie mensuel ou annuel au crédirentier (propriétaire vendeur en viager), et ce, jusqu’à la fin de sa vie. Un tel contrat garantit une sécurité financière appréciable pour couvrir ses dépenses courantes et ses soins de santé. Le pouvoir d’achat du senior augmente grâce à la rente viagère. Cette vente peut se présenter sous différentes formes, dont les plus classiques sont les viagers libres et occupés. Que ce soit pour l’un ou l’autre, le propriétaire en tire avantage sur tous les plans.

  • Dans le cas d’un viager occupé, le senior habite une partie de la maison et continue d’y vivre normalement jusqu’à ses derniers jours. Le fait de rester dans la demeure fait partie du contrat et il bénéficie du bouquet et des versements réguliers.
  • Quant au viager libre, l’ancien propriétaire quitte les lieux et laisse la demeure au soin de l’acquéreur. Au même titre que la formule précédente, il obtient le paiement du bouquet à la signature et de la rente à chaque période convenue.

Un allègement fiscal intéressant

Les personnes qui aspirent à se construire un bel avenir et à préparer leur futur ne doivent pas hésiter à investir dans l’immobilier. Quel que soit l’usage final du bien, le propriétaire en tire toujours profit. La vente en viager permet au senior de bénéficier d’une fiscalité intéressante puisqu’il obtient un abattement élevé sur cette transaction.

  • 30 % de la rente sont imposés lorsque le senior cède son bien à l’âge de 70 ans et plus.
  • 70 % du montant versé régulièrement entrent dans le calcul de l’impôt lorsque le propriétaire vend sa demeure avant ses 50 ans.

Vendre en viager sans rente est possible, en revanche, la personne âgée obtient un bouquet. La somme perçue lors de cette transaction est exonérée d’impôts. Certains seniors n’hésitent pas à opter pour cette formule afin de transmettre leur patrimoine à leurs ayants droit.

Une meilleure sécurité financière

La constitution d’un patrimoine immobilier et la revente en viager permettent au senior de préparer financièrement sa retraite. Certes, la mise en location du bien est envisageable et produit également des revenus, mais elle n’est pas vraiment sécurisée comparée au contrat de rente. En effet, les propriétaires ne sont jamais à l’abri d’un risque de loyers impayés et de locataires malhonnêtes créant des problèmes, ce qui n’est pas le cas d’une vente en viager. Les usagers doivent savoir que la loi encadre ce genre de cession et permet ainsi de protéger les deux parties, particulièrement les personnes âgées. La conclusion d’une vente en viager s’effectue obligatoirement devant un notaire, garantissant une meilleure sécurité à la transaction immobilière. Le débirentier (acheteur) est tenu de respecter les termes du contrat et de verser la rente sans retard. Cette somme est réévaluée chaque année et est remise à la hausse pour convenir au contexte économique de chaque période. Par ailleurs, le montant de la rente viagère est élevé par rapport au loyer classique.

Le transfert de la rente et du droit d’occupation

Le senior, titulaire du bien, peut occuper l’habitation avec d’autres personnes, son conjoint ou son concubin. Ce dernier n’est pas obligé de partir si jamais le signataire du contrat vient à décéder. La personne qui a vécu avec l’ancien propriétaire bénéficie du même droit que ce dernier, que ce soit pour l’occupation de la maison, soit pour l’obtention d’une rente. Cette dernière est reversée comme une sorte de pension de veuvage, mais en revanche, le montant est inférieur. Néanmoins, pour éviter tout éventuel conflit, il convient de s’assurer que les termes du contrat stipulent bien ce transfert au bénéfice du concubin ou du conjoint.

Le financement des frais élevés

La précarité de l’état de santé des seniors nécessite souvent des traitements et des soins coûtant cher. Leur placement en maison de retraite et les besoins d’un accompagnement spécifique engagent également des sommes considérables. Les enfants et la famille n’ont pas forcément les moyens de payer ces dépenses. Dans ce contexte, la vente en viager du bien immobilier du senior est solution qui convient, s’il est propriétaire. Le bouquet perçu au départ peut être utilisé pour faire des achats, pour voyager ou autres, comme il peut servir à payer les différents frais. Le contrat de rente permet aussi au senior de s’acquitter des coûts de la maison de retraite, d’une hospitalisation, des soins réguliers à long terme.

Plan du site